Rechercher
  • 4C Plus

La réouverture des commerces non-essentiels

Suite aux nouvelles annonces gouvernementales, nos commerces peuvent enfin reprendre du service. Salons de coiffure, magasins, bijouteries, fleuristes reprendront leurs activités dès le 28 novembre.


Cette réouverture n'est pas sans contre-partie, ces commerces dit "non-essentiels" sont soumis à un protocole qui sera durcit afin de limiter toute hausse des contaminations. Ainsi, ces commerces devront mettre en place plusieurs obligations notamment celle d'une ouverture limitée à 21h00.


Quelles sont les éléments obligatoires à mettre en place :


1. Chaque commerce devra placer une jauge d'accueil de 8 mètres carrés par client au lieu de 4

2. Les horaires d'ouverture seront élargis pour étaler les flux. Chaque magasin peut décider de sa propre stratégie.

3. Une discipline mieux respectée dans les grandes surfaces de plus de 400 m² avec obligation de contrôle à l'entrée de l'établissement.

4. Port du masque obligatoire.

5. Gel ; obligatoire à l'entrée du magasin.

6. Des prises de rendez-vous non-obligatoires mais conseillées (notamment pour les coiffeurs et instituts de beauté).

7. Les commerces pourront ouvrir les dimanches de décembre.


Malheureusement, tous les secteurs ne sont pas autorisés à accueillir leur clientèle.

Les restaurateurs devront prendre leur mal en patience et espérer une réouverture au 20 janvier 2021, un manque à gagner immense pour ces commerces qui subissent cette crise de plein fouet. Au même moment, les salles de sports pourront ouvrir leur porte à condition que la situation sanitaire soit favorable. Ces deux secteurs devront s'accommoder du couvre-feu étendu à 22h00, leurs locaux devront donc fermer à la même heure. Le domaine de la culture sera de nouveau accessible grâce aux cinémas, musées et les théâtres qui vont reprendre du service le 15 décembre. Les bars et discothèques quant à eux sont fermés jusqu'à nouvel ordre, aucune mesure d'assouplissement n'a été mise en place.


Quels sont les indemnités qui seront reversées ?


- Chaque commerce fermé aura accès au fonds de solidarité lors des premiers jours du mois de décembre.

- Un crédit d'impôt de 50% du montant de loyer abandonné pour tous les bailleurs qui renoncent à leur loyer de novembre pour les commerçants de moins de 250 salariés et qui sont fermés.

- Tous les bâtiments qui resteront fermés administrativement se verront verser 20% de leur chiffre d'affaires si cette aide est plus avantageuse que les 10 000 euros versés dans le cadre du fonds de solidarité.


En cette période, nos experts sont là pour vous épauler. N'hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement personnalisé et des conseils adaptés à votre situation.


Cabinet 4C Plus


Sources : linternaute.com









9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout