Rechercher
  • 4C Plus

Employeurs & Formations

Nombreux sont les salariés qui souhaitent améliorer leurs compétences pour les mettre au service de leur entreprise ou étudiants qui souhaitent accéder à une formation professionnelle afin d’accéder au métier souhaité.

Au sein d’une entreprise, l’employeur se doit d'honorer l'obligation de former ses salariés, notamment par le financement de la formation professionnelle continue par le versement d’une contribution unique à son Opca. Elle peut aussi contribuer aux formations en finançant directement des formations.



Quelles sont les obligations employeurs


L’employeur lorsqu’il s’engage à la signature du contrat de travail est dans l'obligation d’assurer l'adaptation des salariés à leur poste de travail et de veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi. Dans une ère ou les métiers se digitalisent et demande de plus en plus d’expertise, les besoins en formation sont plus importants.

Votre employeur doit prévoir l’ensemble de ses formations dans un plan développement des compétences afin d’établir un prévisionnel des coûts à l’issue de celles-ci, puis de suivre les dépenses pendant l’année.

La loi « Avenir professionnel »


Depuis le 5 septembre 2018, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » à réorganisé le système de la formation professionnelle en termes de financement. Depuis le 1er janvier 2019, cette loi met fin au financement du plan de formation pour les entreprises de 50 salariés et plus, elle réduit les intermédiaires à la création du CPF (voir article https://www.4cplus.fr/post/votre-cpf-en-2020.

Le plan de formation devient le plan de développement des compétences comme énoncé lors du rappel concernant les obligations employeurs. Désormais seules les entreprises de moins de 50 salariés (TPE/PME) auront accès aux financements des opérateurs de compétences pour la mise en œuvre de leur plan.


La nouvelle norme qualité Qualiopi


La nouvelle norme Qualiopi va réorganiser de nombreuses entreprises et organismes de formations. En effet les organismes de formation pour pouvoir être légitime et prétendre à des financement publics et paritaires ont pour obligation d’avoir décroché ce sésame avant le 1er janvier 2021. Cette décision impacte les entreprises de moins de 50 salariés (TPE/PME) qui ont un budget formation géré par les OPCO, les entreprises qui engagent des formations par apprentissage, Les CPF d’entreprise.


Cette nouvelle certification impose aux organismes de formation de réaliser un audit de certification sur site réalisé par un organisme certificateur accrédité par le Comité français d’accréditation. Il sera plus facile pour les entreprises de se repérer dans le paysage en identifiant directement la marque Qualiopi. « Attention : jusqu’au 31 décembre 2020, les parcours de formation bénéficiant d’un co-financement public ou paritaire doivent encore être délivrés par des organismes de formation disposant du DataDock ou d’un label/certification inscrit sur la liste Cnefop. »


Si vous souhaitez connaître l’actualité autour de 4C Plus, n’hésitez pas à commenter & partager cet article.


Pour plus d’informations, contacter nous par mail au contact@4Cplus.fr ou par téléphone au 07.69.76.50.09


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout